PROBLEME

UN PROBLÈME EST SURVENU CONCERNANT L’HÉBERGEMENT DE NOTRE SITE INTERNET ET NOUS NE POURRONS PAS INTRODUIRE DE NOUVEAUX SUJETS POUR UN CERTAIN TEMPS. NOUS VOUS TIENDRONS INFORMÉ DES QUE NOUS POURRONS REPRENDRE LES PUBLICATIONS DE NOUVEAUX SUJETS.
Chercher  
Association Fort de Litroz
Association Fort de Litroz
www.fortlitroz.ch
www.fortlitroz.ch

   Position de Litroz - Tête Noire
   Position de Châtelard - Giétroz
   Position de Finhaut
   Position de La Forclaz
   Les positions DCA
   Documents historiques
La région fortifiée du Léman au Gd St Bernard
Le secteur central: région St-Maurice
Secteur nord: secteur du Chablais
Secteur sud: secteur du Gd-St-Bernard
Secteur ouest: secteur du val de Trient
Autres forts suisses
Descriptions techniques
Documents historiques
Armes Suisses
Géostratégie
La Suisse en armes
Découverte du mois
Plans d'invasion de Hitler
Les armes secrètes de Hitler
5000 ans de fortifications
Activités club Litroz
Litroz jour après jour

Vidéos
Infos touristiques

ALPYFORT


U995 – sous-marin allemand de la deuxième guerre mondiale

Lors d’un voyage dans le nord, nous avons eu l’occasion de visiter à Laboe, près de Kiel, un sous-marin de Type VIIC/41. Il a été construit par Blohm & Voss à Hambourg entre 1942 et 1943.

De sa mise en service en septembre 1943 jusqu’à la fin de la guerre le 8 mai 1945, il a coulé 7.176 tonneaux de jauge brute.

A la fin de la guerre le U995 se trouvait à Trondheim , en Norvège . Il fut cédé aux Britanniques, puis transféré à la marine norvégienne en Octobre 1948. En Décembre 1952 le U995 est devenu le Kaura sous-marin norvégien et en 1965 il a été réformé par la Marine royale norvégienne . Il a ensuite été vendu pour le prix symbolique d'un Deutsche Mark en Allemagne, où il est devenu un bateau-musée au” Laboe Naval Memorial”.

Le type VII Le U-Boot de type VII était le cheval de bataille de la Kriegsmarine lors de la Seconde Guerre mondiale. Construit à plus de 700 exemplaires, ce qui est un record historique de production en série de sous-marins, il fut le type le plus utilisé de la guerre. Ce type de sous-marins océaniques était un intermédiaire entre les types côtiers et les types de très long rayon d'action. Mieux adapté aux dimensions plus réduites de l'Atlantique Nord, le type VII ne tarda pas à remplacer complètement les types III et IV.

Le type VII classe C/41 était une version légèrement modifiée du VII-C, et disposait du même armement et de la même motorisation. La différence résidait dans le renforcement de la coque pressurisée, et l'allègement de la machinerie pour compenser, ce qui le rendait un peu plus léger que le VII-C. Au total, 91 exemplaires en furent construits, dont seuls ceux produits après le U-1271 disposaient d'un équipement de largage de mines.

Caractéristiques du type VII classe C/41

Déplacement 769 t (surface) 871 t (plongée)

Longueur67,10 m (hors-tout) 50,5 m (coque pressurisée)

Largeur 6,20 m (hors-tout) 4,70 m (coque pressurisée)

Tirant d'eau 4,74 m

Hauteur 9,60 m

Motorisation 3 200 ch (2 moteurs Diesel) et 750 ch (2 moteurs électriques)Vitesse 17,7 nœuds (surface) 7,6 nœuds (plongée)

Rayon d'action 15 725 km (surface à 10 nœuds) et 150 km (plongée à 4 nœuds)

Armement principal 4 tubes lance-torpilles avant 1 tube lance-torpilles arrière 14 torpilles en magasin

Armement secondaire 1 canon de 88 mm (220 coups) 1 canon de 20 mm

Profondeur 250 m (maximale) 270-325 m (écrasement)

Équipage 44 à 52 hommes

Unités produites 91

 
 

          
  
Association Fort de Litroz - J.-C. Moret©   2002 - 2017