Chercher  
Association Fort de Litroz
Association Fort de Litroz
www.fortlitroz.ch
www.fortlitroz.ch

   Position de Litroz - Tête Noire
   Position de Châtelard - Giétroz
   Position de Finhaut
   Position de La Forclaz
   Les positions DCA
   Documents historiques
La région fortifiée du Léman au Gd St Bernard
Le secteur central: région St-Maurice
Secteur nord: secteur du Chablais
Secteur sud: secteur du Gd-St-Bernard
Secteur ouest: secteur du val de Trient
Autres forts suisses
   Valais/vallée du Rhone
   Gotthard
   Tessin
   Suisse occidentale
   Suisse centrale
      A7347 Ouvrage d’artillerie de Spitz (canton de Schwytz – Suisse)
      A7360 Poste de commandement de la 6ème division à Sattel (Eggeli)
      A7008 Position de barrage du Sihlsee
      A6069 Organisation secrète P26 (Suisse)
      A7351 et A7352 – Ouvrages d’artillerie Halsegg (Schwytz)
      A8389 Ouvrage lance-mine 8,1 cm (Gotthard)
      A5438 Fort d’artillerie d’Ebersberg ZH
      A6913 Ouvrage infanterie de Grynau (Schwitz)
      A1880 Ouvrage d’artillerie de Walbrand(Berne)
      A6740 Fort d'artillerie de Niederberg (Glaris)
      A6756 Fort d'artillerie de Beiglingen (Glaris)
      A2206 Fort d'artillerie de Vitznau(Lucerne)
      Fort de Wissiflue(Niedwald)
      Fort d'artillerie de Burgfluh(Berne)
      Base de missile Bloodhound(Zug)
      A1954 Ouvrage d’artillerie de Faulensee(Berne)
      Fort de Fürigen(Nidwald)
      Le système FLORAKO
      Base Bloodhound de Menzingen
   Nord de la Suisse
   Suisse orientale
Descriptions techniques
Documents historiques
Armes Suisses
Géostratégie
La Suisse en armes
Découverte du mois
Plans d'invasion de Hitler
Les armes secrètes de Hitler
5000 ans de fortifications
Activités club Litroz
Litroz jour après jour

Vidéos
Infos touristiques

ALPYFORT


[p26]           

  A6069 Ouvrage de l'Organisation secrète P26 (Suisse)

Nous avons eu le privilège, il y déjà quelques temps, de visiter un ancien repaire de l’organisation secrète suisse P26. Ce lieu, situé dans une forêt, semble être une grange ou un hangar bien innocent. L’ouvrage est complètement vide et l’on ne voit que les locaux et les installations. A l’intérieur du hangar d’entrée (accessible à un camion) un puits vertical permet de descendre les charges dans la partie souterraine de l’ouvrage. Une rampe d’escalier, avec un transporteur électrique pour charges, est fixé dans une des parois. Diverses galeries conduisent aux différents locaux : salle de réunion, magasins de stockage d’armes, de munition, d’explosif, de vivres et de matériels divers. Une petite cuisine permet de préparer des repas. Les installations techniques, groupe électrogène, ventilation, assècheur de l’air, sont très modernes et insonorisés. Les photos en annexe vous donneront une bonne idée des aménagements de ce type d’ouvrage.

La P26 (Projekt 26) était une organisation armée secrète suisse sans base légale liée au réseau européen Stay-behind mis en place par l'OTAN, la CIA et le MI6 pendant la guerre froide. Son rôle était d'organiser une résistance en cas d'invasion par le pacte de Varsovie. La P26 a été créée sans que le parlement suisse soit mis au courant, mais a pourtant été financée par des fonds publics. Bien que la lumière n'ait pas encore complètement été faite sur la P261, une étude universitaire publiée en novembre 2009 prétend que la P26 ne faisait pas directement partie du réseau Gladio, mais avait des relations étroite avec le MI6 anglais.

L'existence de la P26 a été révélée dans le cadre du scandale des fiches en Suisse en 1990, lorsqu'une enquête administrative a été rendue publique. Cependant, une grande partie du rapport est aujourd'hui encore tenue secrète pour une durée totale de 30 ans.

Le 18 avril 1990, durant les travaux d'investigation sur le scandale des fiches et la P26, Herbert Alboth est assassiné dans son appartement à Liebefeld près de Berne. Cet homme avait dirigé la P26 pendant « quelque temps » et avait écrit au conseiller fédéral Kaspar Villiger le 1er mars 1990, proposant de faire toute la lumière sur les armées secrètes.

La P26 a stocké des armes et munitions dans aux moins sept lieux tenus secrets en Suisse4 : l'un d'eux, révélé au public, était situé à Gstaad dans l'Oberland bernois. Certains membres de son personnel ont suivi des cours de formation auprès du MI6 en Angleterre.

Elle comprenait 400 personnes, effectif appelé à doubler en cas d’urgence.

En plus des actions de renseignement et de résistance en cas d'invasion, elle devait mettre en œuvre un plan d’évacuation du gouvernement suisse pour l’Irlande.

Plusieurs immeubles en Irlande furent achetés dans cette optique. Albert Bachmann participa à la création de cette armée secrète et à l'achat des terrains en Irlande.

La P26 a été dissoute le 21 novembre 1990

 
 

          
  
Association Fort de Litroz - J.-C. Moret©   2002 - 2017