PROBLEME

UN PROBLÈME EST SURVENU CONCERNANT L’HÉBERGEMENT DE NOTRE SITE INTERNET ET NOUS NE POURRONS PAS INTRODUIRE DE NOUVEAUX SUJETS POUR UN CERTAIN TEMPS. NOUS VOUS TIENDRONS INFORMÉ DES QUE NOUS POURRONS REPRENDRE LES PUBLICATIONS DE NOUVEAUX SUJETS.
Chercher  
Association Fort de Litroz
Association Fort de Litroz
www.fortlitroz.ch
www.fortlitroz.ch

   Position de Litroz - Tête Noire
   Position de Châtelard - Giétroz
   Position de Finhaut
   Position de La Forclaz
   Les positions DCA
   Documents historiques
La région fortifiée du Léman au Gd St Bernard
Le secteur central: région St-Maurice
Secteur nord: secteur du Chablais
Secteur sud: secteur du Gd-St-Bernard
Secteur ouest: secteur du val de Trient
Autres forts suisses
Descriptions techniques
Documents historiques
   Visite du Maréchal Pétain en Suisse
   Le « Réduit » national
   Les brigades frontières
   Rôle de la fortification
   Mobilisation de guerre
   Fonctionnement d'un fortin
   Fortifications en Valais
   Reconnaissances en 1937
   Espionnage français en 1938
   Lance-mines manodey 1940
   Espionnage français en 1940
   Le nœud de communication de Brigue
Armes Suisses
Géostratégie
La Suisse en armes
Découverte du mois
Plans d'invasion de Hitler
Les armes secrètes de Hitler
5000 ans de fortifications
Activités club Litroz
Litroz jour après jour

Vidéos
Infos touristiques

ALPYFORT


[fortin]           

  Fonctionnement d'un fortin d'infanterie [44]

Les troupes d’infanterie barrent les axes possibles de pénétration respectivement de progression d’un adversaire mécanisé. Ces secteurs de terrain sont aujourd’hui déjà pourvus d’ouvrages permanents de renforcement du terrain. Les fortins d’infanterie font, entre autres, partie de ces renforcements du terrain ; ils appuient par leurs feux les formations d’infanterie engagées. Les feux des armes de fortin agissent en priorité sur les obstacles permanents afin d’en maintenir la valeur. Le fortin d’infanterie est en règle générale subordonnée à la troupe du secteur et son équipage est conduit par le commandant du fortin. Le fortin d’infanterie est en règle générale compsé d’un abri de combat et d’un abri de repos. L’abri de combat est équipé de mitrailleuses de forteresse 51/80 et/ou de canons antichars 50/57 de forteresse. En outre, le fortin d’infanterie est équipé d’installations de ventilation et de transmission, de groupe électrogène, d’un magasin à munition, d’un réservoir d’eau. L’abri de repos est bien aménagé et permet à l’équipage de se reposer et de vivre dans de bonnes conditions.

Les avantages de l’arme de fortin :

  • L’arme et les servants sont protégés dans une large mesure contre les effets du tir ennemi. Par conséquent, l’arme purra être desservie d’une manière plus sûre.
  • La préparation au combat est établie dans un laps de temps très court. La garnison n’est plus tributaire du ravitaillement durant une période prolongée.
  • Les différents feux peuvent être préparés et exercés.
  • L’équipage connaît la configuration de la zone des buts.

Les inconvénients de l’arme de fortin :

  • L’arme est liée à un emplacement. Il n’est pas possible de s’adapter à l’attitude de l’ennemi par un changement de position.
  • En raison de la visibilité restreinte qu’offre la lunette de pointage, la vue d’ensemble sur le champ de tir est mauvaise.
  • La fumée, la poussière et l’emploi de fumigènes par l’ennemi entravent la vue, voire rendent le pointage impossible.

Equipage du fortin d’infanterie

L’équipage d’un fortin d’infanterie comprend les fonctions suivantes :

  • commandant de fortin (sous-officier ou officier)
  • remplaçant du commandant de fortin
  • servants des armes (mitrailleuse et/ou canon antichars)
  • soldats service ouvrage

Activités de l’équipage du fortin d’infanterie

Le commandant du fortin d’infanterie :

  • assure le fortin d’infanterie jusqu’à l’arrivée de la troupe du secteur
  • établit la préparation au combat
  • organise son équipage pour chaque degré de préparation au combat
  • instruit son équipage
  • oriente le commandant tactique
  • conduit l’équipage au combat

Le remplaçant du commandant du fortin d’infanterie :

  • assume les tâches particulières que le commandant de fortin lui assigne

Servants des armes :

  • desservent les armes de fortin
  • établissent la liaison jusqu’à l’observateur extérieur
  • desservent l’installation de protection collective par masque de l’abri de combat
  • engagent, lorsqu’ils exercent la fonction d’observateur extérieur, les moyens d’éclairage et d’observation infra rouge du champ de bataille selon les directives du commandant tactique.

Soldat service d’ouvrage :

  • établit les liaisons (téléphonique et radio) avec le commandant tactique et desser le central téléphonique
  • dessert les installations (ventilation, sas, groupe électrogène, eau, etc)
  • prépare les moyens de lutte contre le feu
  • assure le contrôle des entrées
  • est responsable, selon les directives du commandant du fortin, du soutien (subsistance, eau, munition, carburant, poste, etc) et du service sanitaire dans le fortin

Garde-fortification (si attribué)

  • aide le commandant du fortin dans l’instruction de l’équipage du fortin
  • est en règle générale attribué à l’équipe de service de l’ouvrage

Sureté et défense rapprochée

Dés l’occupation du fortin d’infanterie, on organisera la sûreté en observant les points suivants :

  • >empêcher que des véhicules et/ou des personnes non identifiées et/ou non autorisées s’approchent du fortin, en particulier des ambrasures
  • assurer l’alarme à l’intérieur du fortin
  • faire occuper un dispositif de défense rapproché

Ces mesures sont applicables jusqu’au moment où la défense extérieure est reprise par la troupe du secteur.

          
  
Association Fort de Litroz - J.-C. Moret©   2002 - 2017