PROBLEME

UN PROBLÈME EST SURVENU CONCERNANT L’HÉBERGEMENT DE NOTRE SITE INTERNET ET NOUS NE POURRONS PAS INTRODUIRE DE NOUVEAUX SUJETS POUR UN CERTAIN TEMPS. NOUS VOUS TIENDRONS INFORMÉ DES QUE NOUS POURRONS REPRENDRE LES PUBLICATIONS DE NOUVEAUX SUJETS.
Chercher  
Association Fort de Litroz
Association Fort de Litroz
www.fortlitroz.ch
www.fortlitroz.ch

   Position de Litroz - Tête Noire
   Position de Châtelard - Giétroz
   Position de Finhaut
   Position de La Forclaz
   Les positions DCA
   Documents historiques
La région fortifiée du Léman au Gd St Bernard
Le secteur central: région St-Maurice
Secteur nord: secteur du Chablais
Secteur sud: secteur du Gd-St-Bernard
Secteur ouest: secteur du val de Trient
Autres forts suisses
   Valais/vallée du Rhone
      Ouvrage A9000 Naters
      Le col de Simplon
      Le col de la Gemmi
      La vallée de Loèche
      Le col de la Furka
         Ouvrage de Gallenhütten
         Fort d'artillerie A8630 Fuchsegg
      Le col du Grimsel
      Le col du Nufenen
      Fortification Dufour - St-Maurice
      Château de Chillon
   Gotthard
   Tessin
   Suisse occidentale
   Suisse centrale
   Nord de la Suisse
   Suisse orientale
Descriptions techniques
Documents historiques
Armes Suisses
Géostratégie
La Suisse en armes
Découverte du mois
Plans d'invasion de Hitler
Les armes secrètes de Hitler
5000 ans de fortifications
Activités club Litroz
Litroz jour après jour

Vidéos
Infos touristiques

ALPYFORT


[f23]           

  Le col de la Furka [24]

Situé à l’extrémité supérieure de la haute vallée du Rhône, près du glacier qui donne naissance au fleuve, le col de la Furka (2431 m) relie le Valais à Uri. Cet important passage est-ouest acquiert une importance militaire dès la seconde moitié du 19e siècle, avec l’ouverture d’une route carrossable en lacets reliant la cuvette de Gletsch (VS) au val d’Urseren (UR). L’importance du col réside dans le fait qu’il permet à un assaillant remontant la vallée du Rhône depuis l’ouest de déborder rapidement au cœur de la cuvette d’Andermatt et du massif du Gothard, érigés dès 1880 en môle défensif au sein du dispositif militaire helvétique. D’où l’établissement dès la fin du 19e siècle d’une batterie bien armée sur le versant valaisan du col, la Batterie casematée de Gallenhütten. Cette importance stratégique prendra une nouvelle dimension avec l’ouverture du tunnel ferroviaire du Simplon sous les Alpes valaisannes en 1906, qui fournit désormais aux Italiens une seconde voie de pénétration ouverte à l’année pour contourner les défenses du Gothard et les prendre à revers par le col de la Furka, à partir de Brig (VS). Dès 1940, l’instauration de la stratégie du Réduit Alpin par le Général Guisan et l’importance grandissante de la forteresse du Gothard en tant que verrou central de la défense du pays, ne feront que confirmer ce rôle de flanquement. D’où la création d’un nouveau fort d’artillerie, celui de Fuchsegg, et de nombreux ouvrages d’infanterie pour barrer le passage.

 
 

          
  
Association Fort de Litroz - J.-C. Moret©   2002 - 2017