PROBLEME

UN PROBLÈME EST SURVENU CONCERNANT L’HÉBERGEMENT DE NOTRE SITE INTERNET ET NOUS NE POURRONS PAS INTRODUIRE DE NOUVEAUX SUJETS POUR UN CERTAIN TEMPS. NOUS VOUS TIENDRONS INFORMÉ DES QUE NOUS POURRONS REPRENDRE LES PUBLICATIONS DE NOUVEAUX SUJETS.
Chercher  
Association Fort de Litroz
Association Fort de Litroz
www.fortlitroz.ch
www.fortlitroz.ch

   Position de Litroz - Tête Noire
   Position de Châtelard - Giétroz
   Position de Finhaut
   Position de La Forclaz
   Les positions DCA
   Documents historiques
La région fortifiée du Léman au Gd St Bernard
Le secteur central: région St-Maurice
Secteur nord: secteur du Chablais
Secteur sud: secteur du Gd-St-Bernard
Secteur ouest: secteur du val de Trient
Autres forts suisses
Descriptions techniques
Documents historiques
Armes Suisses
Géostratégie
La Suisse en armes
Découverte du mois
Plans d'invasion de Hitler
Les armes secrètes de Hitler
   Les armes V
   Bases secrètes du IIIe Reich
   Les avions à réaction du IIIe Reich
   Les avions fusées du IIIe Reich
   Les intercepteurs-fusées du Reich
   Missiles du IIIe Reich
      Roquette R4M "ORKAN"
      Missile sol-air Wasserfall
      Roquette Taïfun
      Les missiles sol-air FeuerLilie
      Le missile sol-air Reichtochter R-1
      Le V1 piloté Reichenberg
      La bombe planante radioguidée Hs 293
      Le missile air-mer Hs 294
      Le missile air-air filoguidé X-4
      Fliegerfaust / Luftfaust
      Rotkäppuchen
   Les mistel
   Les VTOL du IIIe Reich
   Les Panzers du diable
   Armes spéciales
   Secrets du IIIe Reich
5000 ans de fortifications
Activités club Litroz
Litroz jour après jour

Vidéos
Infos touristiques

ALPYFORT


[f22]           

  Missile antichar X-7 « ROTKÄPPUCHEN » [9]

Le X-7 « Rotkäppuchen » (chaperon rouge), développé à la fin de la guerre par les Nazis comme arme antichars, était un missile filoguidé tiré à partir d'un rail de 1,5 mètres monté sur un trépied. Il était muni d’une charge explosive de 2,5Kg et atteignait une vitesse de 300 Km/h avec une portée maximale de 1200 mètres. L’engin avait une longueur de 95 centimètre et une envergure de 60 cm.

Il fut testé en France après la guerre et serait à l'origine du missile anti-char SS10-SS11.

Des documents français font état d'un mystérieux X-8 non répertorié dans les documents alliés ou allemands capturés. Nous n’avons pu trouver aucune information à ce sujet, si bien que le mystère demeure entier…

 
 

          
  
Association Fort de Litroz - J.-C. Moret©   2002 - 2017