Chercher  
Association Fort de Litroz
Association Fort de Litroz
www.fortlitroz.ch
www.fortlitroz.ch

   Position de Litroz - Tête Noire
   Position de Châtelard - Giétroz
   Position de Finhaut
   Position de La Forclaz
   Les positions DCA
      Position DCA de Giétroz
      Position DCA Giétroz bas
      Position DCA Giétroz haut
      Position DCA 1186.9
      Position DCA usine CFF
      Abri personnel centrale CFF
   Documents historiques
La région fortifiée du Léman au Gd St Bernard
Le secteur central: région St-Maurice
Secteur nord: secteur du Chablais
Secteur sud: secteur du Gd-St-Bernard
Secteur ouest: secteur du val de Trient
Autres forts suisses
Descriptions techniques
Documents historiques
Armes Suisses
Géostratégie
La Suisse en armes
Découverte du mois
Plans d'invasion de Hitler
Les armes secrètes de Hitler
5000 ans de fortifications
Activités club Litroz
Litroz jour après jour

Vidéos
Infos touristiques

ALPYFORT


[d0]           

  Positions DCA de Châtelard-Giétroz

Lors de la mobilisation de guerre en septembre 1939, l'armée ne possédait pas encore de pièces de DCA en suffisance. L'usine électrique des Chemins de fer fédéraux (CFF) de Châtelard pouvait représenter un but très intéressant pour l'aviation ennemie. Les CFF (et de grandes villes suisses) prirent donc la décision de commander et mettre en place une DCA afin de protéger leurs usines électriques, dont celle de Châtelard-Giétroz. Très rapidement, l'armée repris à son compte cette DCA. Aux environs de l'usine de Châtelard, une batterie de DCA de quatre pièces de 20 mm avait été mise en batterie durant les périodes de tensions de la deuxième guerre mondiale. Les canons étaient des 20mm monotube. Les positions creusées dans le rocher avec abri pour la munition et pour les liaisons téléphoniques existent toujours. Une position de pièce est située sur une colline qui est à l'ouest de l'usine électrique CFF. Une deuxième position est située sur un rocher directement devant l'usine de Châtelard. Une troisième pièces était installée à l'est du premier virage en lacet de la route Châtelard-Giétroz, au point 1248 de la carte topographique au 1 :25000. Les quatrième et cinquième pièces étaient positionnées bien plus haut en altitude, de part et d'autre de la voie du funiculaire longeant la conduite forcée de l'usine CFF, à la barre rocheuse située à environ 1650 mètres d'altitude. Derrière l'usine CFF de Châtelard-Giétroz existe encore l'abri sous roche destiné au personnel de l'usine en cas de bombardement.

          
  
Association Fort de Litroz - J.-C. Moret©   2002 - 2017