PROBLEME

UN PROBLÈME EST SURVENU CONCERNANT L’HÉBERGEMENT DE NOTRE SITE INTERNET ET NOUS NE POURRONS PAS INTRODUIRE DE NOUVEAUX SUJETS POUR UN CERTAIN TEMPS. NOUS VOUS TIENDRONS INFORMÉ DES QUE NOUS POURRONS REPRENDRE LES PUBLICATIONS DE NOUVEAUX SUJETS.
Chercher  
Association Fort de Litroz
Association Fort de Litroz
www.fortlitroz.ch
www.fortlitroz.ch

   Position de Litroz - Tête Noire
   Position de Châtelard - Giétroz
   Position de Finhaut
   Position de La Forclaz
   Les positions DCA
   Documents historiques
La région fortifiée du Léman au Gd St Bernard
Le secteur central: région St-Maurice
Secteur nord: secteur du Chablais
   Le secteur
   Le terrain
   La menace
   Concept défensif
   Articulation du dispositif fortifié
   Les fortifications
Secteur sud: secteur du Gd-St-Bernard
Secteur ouest: secteur du val de Trient
Autres forts suisses
Descriptions techniques
Documents historiques
Armes Suisses
Géostratégie
La Suisse en armes
Découverte du mois
Plans d'invasion de Hitler
Les armes secrètes de Hitler
5000 ans de fortifications
Activités club Litroz
Litroz jour après jour

Vidéos
Infos touristiques

ALPYFORT


[c17]           

  Le concept défensif [51]

Le dispositif fortifié établi dans le secteur du Chablais est entièrement tourné face au nord, pour protéger le verrou et la forteresse de Saint-Maurice et le Réduit d'une attaque venant de la Haute-Savoie ou de l'arc lémanique. Sa mission était double :

  1. verrouiller les 2 accès nord permettant de déboucher dans la plaine du Chablais (verrous de Veytaux et de Saint-Gingolph), seuls couloirs de pénétration potentiels vers le Valais et les Alpes vaudoises.
  2. verrouiller les passages des Alpes vaudoises pour empêcher tout débordement vers les Préalpes et la partie nord du Réduit à partir de la plaine du Chablais.

Ce dispositif barre tous les points de passage potentiels permettant d'entrer ou de sortir du Chablais. Les principales positions de barrage établies dans le secteur correspondent à des verrous d'étranglement faciles à fortifier et à défendre, qui avantagent le défenseur ; ils obligent l'agresseur à affronter l'obstacle de front et en ordre échelonné, sans possibilité de déployer ses moyens pour déborder la position ou bénéficier d'une éventuelle supériorité numérique ou matérielle.

Ces verrous, qui constituent des passages obligés et incontournables, sont les suivants :

Face à une menace venant du nord (arc lémanique, Jura ou Plateau suisse) :

  1. verrou de Chillon - Veytaux, sur l'axe routier et ferroviaire Montreux - Villleneuve.

Face à une menace venant de l'ouest (Haute Savoie) :

  1. verrou Saint-Gingolph - Bouveret - Porte du Scex, sur l'axe routier Evian - Monthey.
  2. verrou du Pas de Morgins, sur l'axe Abondance - Troistorrents - Monthey.

Face à une percée vers le nord du Réduit à travers les Alpes vaudoises :

  1. verrou de la basse Vallée des Ormonts, pour barrer l'axe routier conduisant aux cols des Mosses et du Pillon.
  2. verrou du vallon de Corberyrier, pour barrer l'accès vers le vallon de l'Hongrin.
  3. verrou Huémoz - Panex - Plambuit - Chesière, sur l'axe routier Ollon - Villard - Col de la Croix.
  4. verrou de Gryon - La Barbeleusaz, sur l'axe routier Bex - Gryon - Col de La Croix.
 
 

          
  
Association Fort de Litroz - J.-C. Moret©   2002 - 2017