Chercher  
Association Fort de Litroz
Association Fort de Litroz
www.fortlitroz.ch
www.fortlitroz.ch

   Position de Litroz - Tête Noire
   Position de Châtelard - Giétroz
   Position de Finhaut
   Position de La Forclaz
      A 56
      A 57
      A 58
      Ouvrage miné 1700
      Barricade antichars T6
      Plan de minage et réseau de barbelés
      Blockhaus de Trient
   Les positions DCA
   Documents historiques
La région fortifiée du Léman au Gd St Bernard
Le secteur central: région St-Maurice
Secteur nord: secteur du Chablais
Secteur sud: secteur du Gd-St-Bernard
Secteur ouest: secteur du val de Trient
Autres forts suisses
Descriptions techniques
Documents historiques
Armes Suisses
Géostratégie
La Suisse en armes
Découverte du mois
Plans d'invasion de Hitler
Les armes secrètes de Hitler
5000 ans de fortifications
Activités club Litroz
Litroz jour après jour

Vidéos
Infos touristiques

ALPYFORT


[b0]           

  Les fortifications de campagne de Trient

Ces 2 petits blockhaus d'infanterie se trouvent sur la rive droite du vallon de Trient, à peu près à mi-hauteur entre le village et le Col de La Forclaz. Nous les avons redécouverts en 2005 grâce à un informateur local. Le premier domine le talus de l'ancienne route reliant le village au col ; le second est implanté en bordure du chemin carrossable qui rejoint l'ancienne route depuis le hameau du Peuty. Il s'agit de très petits ouvrages (env. 4 x 4 x 2-4 m), sans aucune mesure avec la sophistication des autres fortifications en dur du secteur. Bien qu'ils soient bâtis en béton, ils ne présentent aucune infrastructure ni aucune trace d'aménagement intérieur. Leurs ouvertures ne possèdent ni blindage ni système de fermeture permettant d'isoler le local de l'extérieur. On y accédait par l'arrière, mais l'ouverture de l'un d'eux (ouverte à la gorge) a été remblayée par des caillasses. Ces caractéristiques indiquent qu'il s'agit de simples fortifications de campagne, bâties par la troupe qui occupait la région durant la mobilisation, pour renforcer la défense du secteur frontière et servir de positions préparées. Tous deux sont dotés d'une unique embrasure frontale dirigée vers le fond du vallon de Trient. Leur orientation et leur angle permet de battre, non pas le versant qu'ils occupent, mais les pentes situées au pied du Col de Balme. Ils paraissent donc avoir été conçus pour barrer le débouché de ce col dans le vallon de Trient et s'opposer à une infiltration d'éléments d'infanterie cherchant à déboucher par le Col de Balme depuis la vallée de Chamonix (région du Tour). Etant donné la distance du secteur de feu supposé et l'exiguïté du volume intérieur des blockhaus, ils devaient probablement abriter chacun un nid de mitrailleuse (deux servants). Les deux ouvrages sont dans un état de conservation remarquable malgré la végétation qui a colonisé leurs superstructures.

 
 

          
  
Association Fort de Litroz - J.-C. Moret©   2002 - 2017